Catégories : Actualité Hypnose et Thérapie Brève

Les sous-modalités en PNL

Nous percevons le monde qui nous entoure de façon subjective. Chaque personne possède sa propre interprétation du monde, qui vient de ses sous-modalités sensorielles.

Les sous-modalités en PNL pour une vision subjective

Que sont les sous-modalités en PNL ? La Fédération Française d’Hypnose et Thérapie Brève vous permet d’y voir plus claire. Avec les sous-modalités sensorielles, nous avons chacun notre propre vision du monde.

Elles sont d’ailleurs en partie à l’origine de l’élaboration de notre « carte du monde », un terme venant du concept de « la carte n’est pas le territoire« . Cette vision se base sur des filtres personnels et notamment le filtre sensoriel, composé des sous-modalités sensorielles.

Le fonctionnement des sous-modalités en PNL

Les sous-modalités sont les paramètres des modalités sensorielles. Ces modalités, appelées VAKOG pour « visuel, auditif, kinesthésique, olfactif et gustatif », déterminent notre vision du monde. Les sous-modalités permettent d’apporter davantage de précision.

Par exemple, les sous-modalités du « visuel » (d’une image par exemple) peuvent être : la taille, le contraste, la netteté, la perspective, le mouvement… Un son, quant à lui, aura les sous-modalités suivantes : le volume, la tonalité, la résonance, le rythme ou encore la clarté.

Les sous-modalités en PNL peuvent être utilisées notamment pour se représenter la réussite d’un objectif en se projetant dans le futur. Le patient peut alors décrire ce qu’il ressentirait en choisissant plusieurs de ces sous-modalités.

Equipe F.F.H.T.B.

Vous êtes sur une version adaptée pour mobile du site de la FFHTB. Une autre version complète (mobile et bureau) est également accessible ici.